• 05 12 2015: Meeting laïque à Japy : un évènement qui fera date !

       ____________________

     Meeting laïque à Japy : un évènement qui fera date !

    Le meeting national laïque a été ouvert par Jean-Sébastien Pierre, Président de la Libre Pensée, qui a déclaré :

    Mesdames, messieurs, chers amis, chers camarades,

    Au nom de toutes les victimes de la barbarie d’hier et d’aujourd’hui

    Au nom de toutes les victimes des attentats barbares à travers le monde, de Paris à Madrid, de Beyrouth à Tunis

    Au nom de toutes les victimes des actes de guerre d’hier et d’aujourd’hui

    Je vous demande de vous lever et d’observer une minute de silence.

    La salle debout a rendu hommage aux victimes

     

    Puis, le Président de la Libre Pensée a poursuivi

    Chers amis, chers camarades,

    En ouvrant ce meeting, je voudrais remercier vivement Force Ouvrière et particulièrement son Union départementale de Paris, qui nous a considérablement aidé pour réussir matériellement ce meeting, dans des conditions précipitées.

    En effet, il est des manifestations publiques qui sont interdites, et d’autres qui sont autorisées. Sans doute, tout ceci n’est qu’une question de proximité avec le Pouvoir.

    Depuis Jean de la Fontaine, il n’y a rien de vraiment bien nouveau sous le soleil : « Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

    Alors, merci encore et toujours à Gabriel Gaudy, Secrétaire général de FO Paris qui nous a permis de nous réunir cet après-midi. Et merci aussi à la Ville de Paris qui a attribué cette salle si chargée d’histoire.

    Nous publierons tout au long du cour de la semaine les discours qui ont été prononcés.

     

    discours de Daniel Boitier, membre du Comité central de la Ligue des Droits de l’Homme

     

    La LDH est attachée à la loi du 9 décembre 1905, et à son application sur tout le territoire de la République, et nous nous retrouvons souvent côte à côte pour la défendre soit contre les tentatives d’en affaiblir les prescriptions, soit contre les tentatives de l’instrumentaliser pour exclure une catégorie de population.

    Plus

     

     

    Télécharger « LDH.rtf »


    Un Elu fidèle au combat laïque, cela existe et il mérite d’être soutenu

    Nous publions le message d’Alain Tien Liong,

    Président du Conseil général de Guyane

    aux participants du meeting laïque du 5 décembre 2015 au Gymnase Japy

    Plus

     

    Télécharger « Message d'Alain Tien Liong.rtf »


    Intervention de clôture du meeting

    par Jean-Sébastien PIERRE

    Président de la Fédération Nationale de la Libre Pensée

    Plus

     

     

     


    Intervention de Pierre TOURNEMIRE

    Vice-Président de la Ligue de l’enseignement

    Meeting du 5 décembre
    Pour la défense et la promotion des lois laïques

     

    Plus

     

    Télécharger « Pierre Tournemire.rtf »


    Discours d'Alain BARBIER

    au nom de la FERC CGT
    au grand meeting national laïque du 5 décembre 2015
    pour la défense et la promotion de la loi de 1905

    Plus

     

     

    Télécharger « Alain Barbier.rtf »


    Intervention de Jean-Luc Romero,

     05 12 2015: Meeting laïque à Japy : un évènement qui fera date !Président de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité

    Télécharger « JL Romero Meeting du 5 décembre 2015.doc »


     


     

    ___________________________________________________________________________________________________________

    Discours de David Gozlan

    Secrétaire général de la Libre Pensée

    au Meeting laïque du 5 décembre 2015

    Plus

     

     

    Télécharger « DAVID GOZLAN.rtf »


    Discours de Françoise Olivier-Utard

    Administratrice de l’Union rationaliste
    au meeting laïque du 5 décembre 2015

    Plus

     

     

     

    Télécharger « Françoise Olivier-Utard.rtf »


    Meeting laïque à Japy : on en redemande !

    Le Président de la Libre Pensée, Jean-Sébastien Pierre a poursuivi son allocution d’ouverture du meeting national laïque par ses mots :

    Et avant de donner la parole aux orateurs qui vont se succéder, je voudrais dire que la Libre Pensée a invité tout le monde, enfin, tout ce qui compte dans le combat laïque. Comme il est dit quelque part, surtout en cette veille d’élections, il y a beaucoup d’appelés, il y a parfois moins d’élus.

    Plus


    Discours de Christian Eyschen

    Porte-parole de l'Association Internationale de Libre Pensée (AILP)

    Plus

     

     

    Télécharger « Discours de Christian Eyschen le 5 décembre 2015 à Paris.rtf »


    Discours de Philippe GUGLIELMI

    Président d’Honneur de Laïcité-Liberté
    au grand meeting national laïque
    de la Libre Pensée le 5 décembre 2015

    Plus

     

     

     

    Télécharger « Philippe Guglielmi.rtf »

     ___________________________________________________________________________

    Jocelyne MARMANDE CGT-Force Ouvrière

    Meeting laïque à Japy : un évènement qui fera date !

    plus

     

     

     

    Télécharger « Jocelyne Marmande.pdf »

     

    _________________________________________________________________________

     

    Meeting laïque à Japy : un évènement qui fera date !

    http://www.jetfm.asso.fr/site/Le-point-de-vue-de-la-Libre-Pensee,6870.html

    Extraits de Jet fm:

    2 interviews choisies:

    L'émission intégrale:

    http://www.jetfm.asso.fr/site/stockage/la_libre_pensee/Libre_Pens%C3%A9e_D%C3%A9cembre_2015.mp3

     _______________________________________________________________________________

     19 novembre 2015 Communiqué

    Nous ne céderons pas !

     Ceux qui, au nom de Daech, ont fait subir à Paris et à Saint-Denis un moment d’inhumanité absolue ne nous feront pas céder. Rien ne peut justifier ces assassinats, ici ou ailleurs. Chacune des victimes vit en nous parce que nous appartenons à la même humanité. Notre solidarité à leur égard et à l’égard de leurs familles est totale. Ce crime est immense mais c’est en continuant à vivre librement et fraternellement que notre réponse sera à la hauteur.

    Nous ne sommes pas naïfs : nous savons que ces actes de terrorisme appellent des réponses à la mesure du danger qu’ils représentent. Comme nous savons que le rôle des forces de l’ordre et de la justice est essentiel pour protéger nos libertés. Mais cela ne doit pas nous empêcher de réfléchir aux réponses que notre société doit apporter à ces actes et à celles déjà mises en œuvre.

    C’est la démocratie qui est mise à mal quand le Parlement est appelé à délibérer d’un jour à l’autre, sous la pression de l’émotion et les assauts de démagogie de responsables politiques qui cultivent la peur.

    Après la prorogation de l’état d’urgence et l’extension des pouvoirs de police, d’autres mesures sont encore annoncées par le président de la République.

    Il nous paraît essentiel de rappeler que rien ne doit nous faire sortir de l’Etat de droit et nous priver de nos libertés. L’état d’urgence ne peut devenir un état permanent et les conditions de sa mise en œuvre ne sauraient entraver la démocratie sociale, l’exercice de la citoyenneté et le débat public.

    Depuis 1986, les lois accordant plus de pouvoirs aux forces de l’ordre, organisant une justice d’exception et restreignant nos libertés, au prétexte de lutter contre le terrorisme, s’empilent. L’adoption d’autres dispositifs législatifs, y compris d’ordre constitutionnel, exige de poser la question de leur efficacité et de l’atteinte supplémentaire aux libertés qu’ils constituent. Avant de modifier la loi et de conférer à l’Etat des pouvoirs accrus, il faut que celui-ci s’interroge sur ce qui n’a pas permis d’éviter une telle abomination. La réponse des autorités se veut martiale, elle n’est pas une assurance de sécurité et ne garantit en rien le respect de nos libertés.

    Vouloir priver de leur nationalité jusqu’aux personnes nées françaises, c’est délivrer une nouvelle fois le message d’une France divisée. Le silence du président de la République, lors de la réunion du Parlement, sur l’indispensable engagement de l’Etat en faveur de l’égalité des droits, de la justice sociale, sur le développement des services publics, contre toutes les discriminations et contre toutes les manifestations de racisme accroît dramatiquement le sentiment d’exclusion que vit toute une partie de notre peuple. Il donne ainsi un peu plus corps à la stigmatisation croissante qui s’exerce mettant en péril notre volonté de vivre ensemble.

    Nous voulons que ces dramatiques événements soient, au contraire, l’occasion de construire un autre chemin que celui qui nous est proposé. Un chemin qui refuse de désigner des boucs émissaires et qui refuse que la France soit en guerre contre elle-même. Un chemin qui donne à la paix et à l’égalité des droits toute leur place et qui s’engage en faveur d’une France solidaire, ouverte à l’autre, accueillante, libre et fraternelle.

    Pour nos libertés, pour une société où la fraternité a toute sa place, nous ne céderons pas à la peur dans laquelle veulent nous faire vivre ceux et celles qui font de la mort leur raison de vivre.  

    Nous appelons les femmes et les hommes de ce pays à rester solidaires et à lutter contre toute forme de racisme. Nous appelons aussi à la défense des libertés car nous ferons prévaloir en toutes circonstances notre liberté d’information, d’expression, de manifestation et de réunion. Nos organisations construiront, partout en France, ces lieux qui nous permettront de débattre et nous exercerons une vigilance permanente afin que nos droits et libertés soient préservés et que nul ne soit victime de discriminations.

    Premiers signataires :

    AFD International, Agir pour le changement démocratique en Algérie (Acda), Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (Acort), Association des Marocains en France (AMF), Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), Association des Tunisiens en France (ATF), Association des universitaires pour le respect du droit international en Palestine (Aurdip), Association française des juristes démocrates (AFJD), Association France Palestine solidarité (AFPS), Association Grèce France Résistance, Association interculturelle de production, de documentation et de diffusion audiovisuelles (AIDDA), Association pour la reconnaissance des droits et libertés aux femmes musulmanes (ARDLFM), Associations démocratiques des Tunisiens en France (ADTF), Attac, Cadac, Cedetim, Confédération générale du travail (CGT), Conseil national des associations familiales laïques (Cnafal), Collectif national pour les droits des femmes (CNDF), Collectif 3C, Collectif des 39, Collectif des féministes pour l’égalité (CFPE), Comité pour le développement et le patrimoine (CDP), Comité pour le respect des libertés et des droits de l'Homme en Tunisie (CRLDHT), Commission islam et laïcité, Confédération syndicale des familles (CSF), Collectif des musulmans de France (CMF), Coordination des collectifs AC !, Droit au logement (Dal), Droit solidarité, Droits devant !!, Emmaüs France, Emmaüs International, Fédération des Tunisiens citoyens des deux rives (FTCR), Fédération nationale de la Libre pensée, Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH), Filles et fils de la République (FFR), Fondation Copernic, Fédération syndicale unitaire (FSU), Genepi, Ipam, La Cimade, La Quadrature du Net, Le Mouvement de la paix, Ligue des droits de l’Homme (LDH), Le Gisti, Les Amoureux au ban public, Les Céméa, Maison des potes, Mamans toutes égales (MTE), Médecins du monde, Mrap, OIP - section française, Organisation de femmes égalité, Planning familial, Réseau éducation sans frontières (RESF), Réseau euromaghrébin culture et citoyenneté (REMCC), Réseau Euromed France (REF), SNPES-PJJ/FSU, Snuclias-FSU, Syndicat des avocats de France (Saf), Syndicat national des journalistes (SNJ), Unef, Union des travailleurs immigrés tunisiens (Utit), Union juive française pour la paix (UJFP), Union nationale lycéenne (UNL), Union syndicale de la psychiatrie (USP), Union syndicale Solidaires

    Télécharger « Nous ne céderons pas_25 11 2015.pdf »

    ________________________________________________________

     

    Les signatures sont recueillies à l’adresse suivante

    http://www.nousnecederonspas.org/petition/

    « ETAT D’URGENCEA propos de la conférence de presse du 1er ministre du 23 décembre 2015 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :