• Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!

    Publié le 1 juillet 2014 par LIBRE PENSEE 04

    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!

    Discours prononcés en présence de Madame Maryse Bonzi, Maire ajointe à la culture et au patrimoine.

    ____________________

    Madame,

    Nous sommes heureux et fiers de nous rassembler dans votre commune des Mées, à l'occasion de la fête annuelle de la Libre Pensée du Sud-Est.

    Pour des raisons historiques: En effet, la Libre Pensée était présente aux Mées en septembre 1913 lors de l'inauguration de la fontaine aux insurgés républicains de 1851. (voir le Réveil provençal communiqué par M. Alain Robert, de l'association des amis des Mées.)

    Et puis en septembre 2013, pour les cérémonies du centenaire de la fontaine, vous nous avez permis de nous inscrire dans les manifestations et festivités que vous avez organisées pendant trois jours mémorables.

    Je tiens tout particulièrement à vous remercier pour les facilités que vous nous offrez toute l'année pour nous réunir et tenir nos travaux, assemblées générales, conférences...

    Aussi, je propose à notre assemblée de lever un toast en l'honneur de la municipalité des Mées.

    _Marc Pouyet, président Libre Pensée 04_

    ________________

    Madame,

    C’est en tant que membre de la Commission Administrative Nationale (CAN) de la FNLP que je vous adresse, ainsi qu’à monsieur le maire que vous représentez et à l’ensemble du conseil municipal, nos remerciement pour l’attachement républicain que vous apportez à la liberté de conscience et d’expression.

    Depuis maintenant quelques années nous avons reconstitué la fédération départementale de la Libre Pensée et nous avons toujours pu bénéficier de l’attribution d’une salle de réunion aux Mées, soyez en remerciés.

    La libre pensée est une association fondée sur la Laïcité et la République, à ce titre nous félicitons la Commune des Mées qui a entretenu et magnifié la fontaine devant laquelle nous étions rassemblés tout à l’heure, qui commémore le soulèvement républicain de 1851, ainsi que le nom de la rue adjacente "RUE DE LA LIBERTE ET DES INSURGES".

    Pour les libres penseurs et les républicains votre commune possède un véritable “capital” touristique et historique. Je m’engage donc à en informer les plus de 200 délégués venus de toute la France pour participer à notre prochain congrès à Nancy.

    Nul doute que beaucoup auront à cœur de venir visiter dans les prochaines années ce lieu hautement symbolique. Encore une fois merci Madame Bonzi et merci à Monsieur le Maire, Monsieur Gérard Paul.

    _Henri Huille, de la CAN de la FNLP_

    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!
    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!
    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!
    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!
    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!
    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!
    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!
    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!

    A la fontaine des républicains insurgés contre le coup d'Etat de Napoléon III de 1851

    Le 04 septembre 1913, la Libre Pensée (de Manosque) participait aux cérémonies organisées par la municipalité des Mées pour l’érection de la Fontaine aux insurgés républicains contre le coup d’État de Louis Napoléon. (Badinguet, Napoléon le petit).
    Les 07 et 08 septembre 2013, la fédération de la Libre Pensée-04 marquait sa fidélité à la mémoire des républicains bas-alpins “qui se sont levés pour la République”, en participant aux manifestations organisées par la municipalité de Mées, "Les Amis des Mées" et l’association "1851".
    Dans le cadre de la commémoration du Centenaire de l'érection de la Fontaine, par la municipalité des Mées, Jean-Marc Schiappa, président de l'IRELP, a donné une conférence sur la constitution de 1793.

    Rappelons ce que disait un des chefs de l’insurrection, Escoffier s’adressant au sous-préfet : - Citoyen, dit-il, la Constitution est violée; l’insurrection est un devoir sacré pour tous, et vos pouvoirs sont finis…

    ________________________________________
    1851 : Sur les vingt et un départements français où se manifesta l’opposition des républicains, au coup d’État, treize se situaient en pays d’Oc, dont le Lot, le Lot et Garonne, le Gers, les Pyrénées orientales, l’Hérault, le Gard, l’Ardèche et la Drôme.
    En Provence la protestation prit souvent l’ampleur et la vigueur d’une véritable insurrection.
    Dans les Basses-Alpes on assista à une quasi-mobilisation générale.
    Après l’écrasement de cette « Révolution nouvelle », le Procureur général d’Aix en fit – sans plaisir ! – le constat dans son rapport de janvier 1852.
    On peut y lire : « Dans ce département pas une commune n’a manqué. Dans certaines tous les hommes et les jeunes valides ont pris les armes. »
    Dans le Var, 87 communes furent engagées dans l’insurrection.
    Échauffourées, combats dans le Vaucluse voisin, mouvements dans les Hautes-Alpes, manifestations durement réprimées à Marseille et Toulon, etc... mais, plus encore, on vit se dérouler trois véritables batailles rangées mobilisant plusieurs dizaines de milliers d’hommes en armes.
    A Crest (Drôme), les républicains, « mitraillés à canon » lancèrent des assauts successifs, malgré de lourdes pertes, contre les troupes de « Badinguet » très supérieurement armés.
    A Aups (Var) une colonne d’insurgés – 6 000 hommes – venus de tout le dépar-tement fut encerclée alors qu’elle tentait de rejoindre les Bas-Alpins. Émile Zola a fait dans La fortune des Rougon le récit de ce véritable massacre. (On peut voir à Aups un monument à la mémoire des victimes de la répression).
    Aux Mées (Basses-Alpes), les troupes du colonel Parson durent reculer jusqu’à Vinon (Var) sous la pression de quelque 4 000 bas-alpins résolus, dirigés par le Garde général des forêts Ailhaud, de Volx.
    Parallèlement un « gouvernement provisoire » était instauré à Digne où il légiféra.
    Victoire éphémère. Dans tout le reste de la France, à commencer par Paris, Louis-Napoléon l’emportait.
    La répression qui suivit allait être « féroce ». Outre les exécutions sur place et le suicide de plusieurs chefs insurgés, des milliers de condamnations furent prononcées : prison, confiscation des biens, bannissement, « transportation » à Cayenne et en Algérie...
    Si l’on ajoute à cela tous ceux qui réussirent à se réfugier au Piémont et dans le comté de Nice, alors sarde, la Provence dut subir un autre désastre : «Dans le Var et les Basses-Alpes, il sera impossible de faire labours ou récoltes faute d’hommes. »
    __________________________________________
    Trois monuments sont consacrés à cette insurrection : Aups et Barjols, dans le Var et Les Mées pour les Basses-alpes.
    __________________________________________
    Au printemps 1911 s'était constitué un comité composé de nombreuses personnalités politiques du département, afin d'ériger « un monument commémoratif de la résistance des Républicains des Basses-Alpes au coup d'État de décembre 1851 ». Ce comité était présidé par le député Joseph REINACH (un des fondateurs de la LDH), et avait lancé un appel aux communes « qui peuvent avoir des titres à voir s'élever sur leur terroir le monument ». Deux communes se portent candidates : Manosque et Les Mées. Elles justifient leur démarche par un court mémoire rédigé par leur maire.
    Manosque fait valoir qu'elle est la ville qui a eu le plus de personnes condamnées et souligne : « l'action vigoureuse des manosquins (…). Sans méconnaître, ni vouloir diminuer en rien la part glorieuse qui dans ce dévouement à la cause du droit, revient à différentes cités de notre département, nous espérons qu'il vous plaira de reconnaître, avec nous le rôle exceptionnel qui appartient à notre ville. Aussi sollicitons-nous, pour l'érection d'un monument commémoratif votre préférence en faveur de Manosque, car elle imprima à la lutte de décembre 1851 un élan aussi énergique qu'indiscuté ».
    Les Mées met en avant, que le 9 décembre 1851 : « ce jour-là, les républicains eurent raison des troupes du dictateur (...) Les Mées a fourni son large contingent de victimes. (...) Pour ces raisons, la ville des Mées croit avoir le droit de revendiquer l'honneur de voir élever dans son sein le monument que vous vous proposez d'ériger ».
    Le monument serait en grande partie financé par une souscription publique et le sous-secrétaire d'État aux Beaux-arts s'était engagé auprès de Joseph REINACH de faire don d'un buste de la République. Le comité avait demandé à ses membres de choisir par vote entre Manosque et Les Mées. Dans la séance du comité du 18 septembre 1911, le dépouillement donne 56 voix à la ville des Mées contre 17 à celle de Manosque. Le Conseil Municipal des Mées « adresse ses plus vifs remerciements à Messieurs les membres du comité qui ont su reconnaître les droits de la ville des Mées ».

    Inauguration
    Le 27 août 1913 le Conseil Municipal décide que la Place Neuve prendra le nom de place de la République. La date d'inauguration du monument est fixée au jeudi 4 septembre 1913. Date symbole, le 4 septembre est l'anniversaire de la capitulation de Napoléon III à Sedan et la fin du Second Empire (1870). Toutes les personnalités politiques et administratives du département sont conviées à cette fête. Est aussi convié François BARBARIN, âgé de 83 ans, un des derniers insurgés condamnés encore en vie et valide, qui malgré son âge, « se fait un devoir d'être présent à cette belle fête républicaine ».

    Lors de la guerre de 1939 - 1945, le buste en bronze de la République est enlevé dans le cadre de la récupération des métaux non-ferreux.

    Pendant de nombreuses années la fontaine restera amputée de sa tête.
    En février 1948 un nouveau buste de la République est proposé gracieusement par la direction des arts et des lettres.
    En 2013, la municipalité a restauré le monument qui fut, pour cette occasion, ré inauguré. C’est à cette manifestation que s’associa la LP 04.

    Bernard Roger

    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE
    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE

    PHOTOS: Wu Shen, ALAIN & SERGE

    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!

    Article de Morgan Termeulen

    La Marseillaise du 30 juin 2014

    Avec nos vifs remerciements!

    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!
    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!
    Le 29 juin 2014 aux Mées: Fête de la Libre Pensée du Sud -Est: journée mémorable pour la liberté de conscience universelle!
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires