•  Les voies du seigneur sont rationnelles, très matérielles et pénétrables! CQFD!Les voies du seigneur sont rationnelles, très matérielles et pénétrables! CQFD!Les voies du seigneur sont rationnelles, très matérielles et pénétrables! CQFD!

    La Doctrine Sociale de l'Eglise...

    2 000 ans d'expérience!

    Les protestations d'élus du 04 contre le harcèlement du lobby catholique que nous avions accompagnées d’un communiqué LP04 à la Presse04 semblent avoir été suivies d’un effet, quand bien même aucune trace de celui-ci dans la presse ne soit apparue, sauf erreur de notre part. Mais cela relève de  l'esprit sain et non du “Saint-Esprit”, soyons-en persuadés! 

     

                dépliant août  (cliquez dessus)                                                        dépliant septembre (cliquez dessus)

     S’ils ne renoncent pas au harcèlement lobbyiste, le constat cependant est que les intervenants (Éducation nationale , associatifs, élus...) sont relégués à la sphère privée et à l’anonymat!

    Les voies du seigneur sont rationnelles, très matérielles et pénétrables!

    ws

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Rapport Combrexelle contre le Code du Travail :

    Entre Doctrine sociale de l’Église et Corporatisme

     

    Rapport Combrexelle contre le Code du Travail :  Entre Doctrine sociale de l’Église et CorporatismeIl n’appartient nullement à la Libre Pensée de se substituer aux organisations syndicales et à commenter l’actualité sociale, sauf quand elle analyse que le programme de l’Église catholique, entre autre, est en train de s’appliquer contre les intérêts des travailleurs.

     

     

    Or, nous sommes dans ce cadre précis avec la remise du Rapport Combrexelle pour « réformer » le Code du Travail (CdT), c’est-à-dire l’annihiler purement et simplement,  car «il ferait 3 000 pages». S’il fallait anéantir tous les livres qui font des milliers de pages, il faudra alors passer au pilon la Bible (Ancien et Nouveau Testament) et le Coran.

     

    Ce rapport, commandé par le gouvernement Hollande/Valls, est directement inspiré par la Doctrine sociale de l’Église afin de mettre en place un nouvel ordre corporatiste. On sait que le principe dit de subsidiarité est directement issu du Droit Canon (Thomas d’Aquin) et qu’il est le moteur de l’Union européenne. On peut le résumer par deux formules très complémentaires : « je commande, tu appliques » et « fais faire par les autres ce que tu ne veux pas faire toi-même ».

     

     

    Rapport Combrexelle contre le Code du Travail :  Entre Doctrine sociale de l’Église et CorporatismeLe Rapport Combrexelle commence par cette affirmation : «Ses enjeux [de la réforme du CdT] tiennent à la méthode de régulation des relations du travail : l’articulation entre législatif et conventionnel ; le degré de subsidiarité souhaitable dans l’application de la norme ; la hiérarchie des niveaux de négociation ; et le rôle des acteurs sociaux. »

    Il poursuit : « La négociation collective, c’est-à-dire le fait de déléguer à des partenaires sociaux représentatifs le pouvoir de définir la norme juridique fait, en France, l’objet d’un procès en légitimité. Car le principe de cette délégation ne relève pas de la culture juridique propre à notre pays. » En clair, il faudrait que les partenaires sociaux puissent désormais faire la loi et devenir des « co-législateurs » au nom du principe de subsidiarité. Cette orientation se situe d'ailleurs dans la continuité d'une série de mesures ou de projets des différents gouvernements : précédente modification du code du Travail (loi Larcher de 2007), volonté de "constitutionnaliser le dialogue social", etc...

     

    Il existe un obstacle de taille : le Code du Travail, expression de la loi qui détermine la norme. Il faut donc le faire sauter. Combrexelle indique comment : «Il suffirait de le réduire de façon drastique et de libérer ainsi des espaces au profit de la négociation. Enfin libérés des contraintes législatives et règlementaires multiples, les acteurs syndicaux et professionnels se saisiraient des nouveaux espaces de liberté au profit d’un dynamisme retrouvé de la négociation. »

     

    Les syndicats des travailleurs seraient donc appelés à faire la loi à la place du Législateur (à l’encontre du principe issu de la Révolution française) dans les espaces laissés par la destruction des lois sociales et des normes juridiques. Comme on ne peut pas être gouvernants et gouvernés en même temps, comment les syndicats pourraient-ils lutter contre les effets néfastes qu’ils auraient créés ? C’est le corporatisme des régimes totalitaires qui « intègre » les syndicats pour mieux les détruire qui pointe à nouveau son nez.

     

    Vous forgez une chaîne et vous l’appelez Liberté ! (Victor Hugo)

     

    Bien entendu, cette intégration corporatiste des organisations syndicales a un objectif bien précis : « Ensuite, le rapport de forces que traduit la négociation aux différents niveaux peut paraître découplé de l’efficience économique à court terme : il empêche notamment toute adaptation « à la baisse » des conditions d’emploi et de rémunération, dès lors que les syndicats se placent dans une posture et une logique de répartition d’avantages supplémentaires. »

     

    Rapport Combrexelle contre le Code du Travail :  Entre Doctrine sociale de l’Église et CorporatismeC’est aussi une remise en cause du principe d’égalité. Combrexelle pourfend cette idée néfaste : « On ne comprend pas et on n’accepte pas que la règle appliquée aux salariés de l’entreprise X soit différente de celle applicable au sein de l’entreprise » C’est l’émiettement des acquis sociaux et la concurrence entre salariés que l’on voir renaître. Karl Marx a montré que dans sa phase de développement, grâce notamment au syndicalisme ouvrier, la classe ouvrière est passée de classe en soi à classe pour soi en luttant contre la concurrence entre ouvriers et en mettant en avant leur solidarité de classe.

     

    Le passage de Combrexelle cité plus haut indique clairement qu’il faut remettre les acquis des travailleurs en cause et, que, pour cela, il faut associer les syndicats à cette régression sociale. Quelle modernité ! C’est le retour à la barbarie de l’exploitation forcenée.

     

    Mais avec le bâton, il faut aussi la carotte. Le Rapport Combrexelle poursuit : « Beaucoup a été dit sur le vieillissement des cadres syndicaux et sur la nécessité d’organiser, comme commence à le faire la loi du 17 août 2015 sur le dialogue social, des parcours professionnels apparaissant comme attractifs pour les jeunes et non comme un sacerdoce syndical à caractère sacrificiel pour sa carrière. » En clair, il faut faire du syndicalisme, non plus une fonction de représentation, mais une carrière professionnelle. Ces « nouveaux syndicalistes » de troisième type deviendraient les clercs d’un nouvel ordre corporatiste.

     

    Nous avons affaire à une gigantesque opération de destruction du mouvement syndical confédéré à travers cette offensive de destruction du Code du Travail. Il est dit clairement : « Les organisations syndicales n’ont pas été constituées pour négocier dans une société où il existe plus de 3,5 millions de personnes en situation de chômage. Il faut, en conséquence, bien mesurer la révolution culturelle qu’implique pour un syndicat sa contribution active à la négociation d’accords de maintien dans l’emploi, de gestion de l’emploi, de mobilité ou de PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi)…

    Cette négociation est doublement difficile pour les syndicats. Elle n’est plus systématiquement une négociation de distribution, mais une négociation d’accompagnement de la crise et de gestion des conséquences sociales des mutations économiques. » 

     

    Le Corporatisme, c’est aussi un État fort contre la classe ouvrière et ses acquis

     

    Le Rapport Combrexelle formule dans sa proposition n°29 que ces « négociations collectives », qui ne sont que l’acceptation de la crise économique et des besoins des patrons, soient intégrées dans la Constitution de la Vème République. Lui qui ne cesse de critiquer la loi comme moyen de défense des acquis sociaux, il se tourne vers la loi pour imposer la régression sociale et la dislocation du mouvement ouvrier.

     

     

    Rapport Combrexelle contre le Code du Travail :  Entre Doctrine sociale de l’Église et CorporatismeC’est l’étatisation des partenaires sociaux. Non seulement, il y a la volonté de transformer les syndicats en « co-législateurs », mais, aussi de les faire devenir les gardes-chiourmes des intérêts du système d’exploitation, et ce, par simple voie de conséquence, puisqu’ils auront participé  à l’élaboration de la loi.

    Le Rapport Combrexelle reprend tout ce qui avait fait l’armature de la Charte du Travail du Régime de Vichy. Mais ce qui avait fait aussi son échec : la lutte des classes qui reste le moteur de l’Histoire. La messe n’est pas encore dite.

    Paris, le 27 septembre 2015 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Pour le Droit de mourir dans la Dignité

     

    Communiqué de presse

     

    La Libre Pensée de la Loire apporte son soutien à Monsieur Jean Mercier dans le procès qui lui est fait pour avoir permis à son épouse gravement malade de mettre fin à ses jours comme elle le souhaitait.

    Lors de la réunion publique de l’ADMD de lundi 21 septembre à Saint-Etienne, à la veille de la nouvelle comparution du prévenu,  M. Mercier et sa fille ont exposé avec beaucoup d’émotion et de conviction leur position vis-à-vis du droit à mourir dans la dignité et ont revendiqué que soit enfin votée une loi encadrant les conditions de la mort volontaire de tout être humain.
    La première loi Leonetti a fait la preuve de sa totale inadéquation aux problèmes posés. La proposition de loi Claeys-Léonetti, en attente d’être votée définitivement après les changements de cap de la majorité sénatoriale au début de l’été, se borne à autoriser une sédation terminale et profonde qui ne saurait être assimilée à une aide active à mourir. La Libre Pensée par la voix de sa Fédération Nationale a pris position à de nombreuses reprises pour que les directives anticipées, formulées en toute conscience, soient respectées par tous ceux qui sont concernés par la mort de celle ou de celui qui en a pris l’initiative. Elle demande le vote d’une loi autorisant cette aide active à mourir, inspirée de la législation belge de 2002, et le suicide assisté, à la manière de différentes législations étrangères notamment celle de la Suisse.   
    Solidaire de l’activité de l’ADMD, solidaire des propos tenus dans la réunion publique d’hier soir par M.Jean-Louis Romero qui a mis en évidence que le lobbying religieux, notamment celui de l’Eglise catholique, en s’exerçant sans cesse sur les élus et sur la société aboutissait de fait à une ingérence inadmissible et totalement contraire à la liberté individuelle, la Libre Pensée de la Loire dénonce une situation qui fait de la France un pays retardataire à l’échelle européenne, voire mondiale, sur cette grave question.
    Encore un exemple - dont la société française se serait bien passée et dont le caractère dramatique n’est pas à souligner- que le dogme et sa pratique sont contraires à la liberté de la raison.

    Saint-Etienne le 22 septembre 2015
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République!

    Télécharger « DRAC Savines le lac monument république 1906.doc »

    SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République! SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République!

    SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République!

    SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République!

    SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République!

     

    SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République!

    Accueil par Raoul pour la Libre Pensée 05

    SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République!

    EXTRAITS CONFERENCE LOUISE MICHEL

    Claire :

     Patrick :

    Pascale:

    1-

    2-

     Bernard :

    Christian:

    SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République! SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République!

     

     

     

     

     

     

     

     

     SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et LP04 &05

     SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République!

    Banquet et dépôt de gerbe

    avec "la Canarde Sauvage"...

    SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République!

    SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et la République!

    DISCOURS

    Citoyennes, Citoyens, Chers Amis, Chers Camarades, 

    Nous célébrons aujourd'hui à Savines le lac, avec un jour d’avance,SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et LP04 &05 la journée internationale de la Libre Pensée. Cette initiative fut prise au deuxième congrès international de l'Association Internationale pour la Libre Pensée, à Mar Del Plata  (Argentine) en novembre 2011.

     La journée internationale de la Libre Pensée est aussi pour nous l'occasion de célébrer de grandes figures. 

    Nous avions décidé cette année de célébrer le 110e anniversaire de la disparition Louise Michel, figure incontournable de l’émancipation humaine dont des rues, dessquares, des places et des frontons d’écoles portent encore le nom...

     

    LIRE LA SUITE 

    Télécharger « discours du 20 septembre 2015 modifié.doc »

     ___________________________________________________________________________________

    Concernant les « réfugiés », je voudrais citer le message de Cherif Boudelal président de l’association « Immigration Repère et Citoyenneté » adressé notamment à la LP04 :

     extrait:

    Quelle humanité des dirigeants européens, émus par la photo du corps du petit Aylan échoué sur les côtes turques ! Ils débordent tellement « d’humanité » qu’ils ont décidé d’accueillir des réfugiés syriens chez eux, tout en bombardant leurs familles restées dans le pays !

    Si nous devons saluer la mobilisation, l’humanisme et la générosité des peuples européens qui ouvrent leurs portes aux rescapés de la guerre impérialistes au Moyen-Orient, nous devons dénoncer les gouvernants de ces pays complices des USA dans leur terrorisme d’Etat  exercé contre les peuples du tiers monde pour piller leurs richesses et appauvrir leurs peuples.___________________________________________________________________________________

    Je voudrais citer ici le combat du Palestinien réfugié en France, Waleed Al-Huseini, ancien prisonnier de Cisjordanie qui déclarait au congrès FNLP de Creil en août dernier : 

     

    "Mais pourquoi tout cela ?!

     

    … si je parle de l’Islam, c’est parce que j’aime les musulmans et que je veux qu’ils entrent dans le monde moderne au lieu de rester plus de 1 400 ans en arrière ! …Le Coran devrait être utilisé comme un texte historique, comme cela, nous pourrions éviter toutes ces horreurs qui se passent dans le monde.

    Certains disent que les fondamentalistes interprètent le Coran différemment… A ce propos, j’aimerais leur demander quelle est la différence entre eux et l’Arabie Saoudite ? Il n’y en a pas, si ce n’est que l’EI fait des vidéos de ses exactions, et l’Arabie Saoudite, non. Mais les femmes souffrent, le peuple se fait arrêter, les apostats se font tuer, les homosexuels se font tuer…

     

    Comme je le dis dans mon livre "Blasphémateur" ! je militerai en faveur de la laïcité et je la défendrai, dans un combat commun sans relâche. Nous voyons beaucoup de gens l’instrumentaliser à leurs fins, même des islamistes l’utilisent pour la détruire."

     

    La Fédération nationale de la Libre Pensée informe qu’elle organisera prochainement un colloque sur le

    thème « Islam et Laïcité », au cours du premier semestre  2016 avec, notamment Waleed Al-Huseini et Mizanur Rahman, la Libre Pensée du Liban,  des spécialistes de l’Islam, des historiens, des juristes. Elle reviendra, à cette occasion, sur le colloque tenu à Beyrouth en avril 2012. 

       

     ___________________________________________________________________________________

    Hypatie d'Alexandrie

     

    SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et LP04 &05

     

    SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et LP04 &05

     SAVINES LE LAC(05) Journée Internationale de la Libre Pensée avec Louise Michel et LP04 &05

    Raphaël "L'Ecole d'Athènes"

     

     

     

    http://fr.calameo.com/read/001220829ae3ccce6e486

    SAVINES LE LAC(05)-INVITATION: Louise Michel, la République!

    librepensee04@orange.fr

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • CONGRES DE CREIL

     

    Intervention d'Alain Barbier au nom de la FERC CGT

    La FERC CGT tient à adresser un salut fraternel et chaleureux à tous les congressistes de la LP. Nos meilleurs voeux de succès pour vos travaux.
    (Rappel meeting LP Loi Debré en présence de Marc Blondel. Bref Hommage).

    Un congrès de la Libre Pensée est toujours un temps fort pour tous les militants engagés dans la défense et la promotion de la laïcité. La FERC CGT, de par son champ de syndicalisation (préciser), s'est souvent trouvée au coeur de ces combats aux côtés de la LP :  contre la loi  Debré et ses succédanés qui instituent la parité entre écoles privées et écoles publiques en matière de financements publics, contre les accords signés...

    LIRE LA SUITE

    http://www.fnlp.fr/news/136/17/Intervention-d-Alain-Barbier-au-nom-de-la-FERC-CGT.html

     

    Télécharger « FERC CGT Alain Barbier Congrès FNLP 2015.doc »

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • CONGRES INTERNATIONAL PARIS SEPTEMBRE 1905CONGRES INTERNATIONAL PARIS SEPTEMBRE 1905

     

    COMPTE-RENDU

     à télécharger sur Gallica:

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54973865.r=Histoire+de+la+pens%C3%A9e.langFR

    résumé succinct:

    Télécharger « congrès paris 1905schiappa.pdf »

     

     

    CONGRES INTERNATIONAL PARIS SEPTEMBRE 1905CONGRES INTERNATIONAL PARIS SEPTEMBRE 1905CONGRES INTERNATIONAL PARIS SEPTEMBRE 1905CONGRES INTERNATIONAL PARIS SEPTEMBRE 1905

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La Ligue des Droits de l'Homme et la Ligue de l'Enseignement n'avaient pas été entendues d'où les protestations de la FNLP!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-miburqa/08-09/c0809005.asp

    16 septembre 2009

    M. Marc Blondel (Fédération nationale de la libre pensée). Permettez-moi de vous dire que si cette table ronde devait se poursuivre par un échange de vues entre les différentes associations et les parlementaires, la Fédération nationale de la libre pensée se retirerait. Nous souhaitons nous limiter à l’exposé de notre contribution.

    Vous avez sollicité l'avis de notre association sur la question du port de la burqa dans la rue. Ne cachons pas notre étonnement : peut-on discuter de ce vêtement sans débattre de l’ensemble des vêtements prescrits par les autres religions ? S’il est indéniable que le port imposé de la burqa ou du niqab est un symbole de l'oppression, en quoi le port de la soutane, de la robe de bure, de la cornette, du schtreimel, du spodik ou du caftan ne l’est-il pas ?

    Les dictatures ont toujours voulu imposer des modes vestimentaires : le tsar Alexandre II interdit en 1872 le port des papillotes et des longs manteaux par les juifs polonais ; le code civil de Napoléon 1er proscrivit le port du pantalon pour les femmes et la Grèce des colonels réprima le port des cheveux longs et de la minijupe.

    Interdire le port de la burqa, dans ce que nous considérons comme la sphère privée, est attentatoire aux libertés individuelles et démocratiques. Cela s’inscrirait dans la logique actuelle tendant à restreindre toujours plus la liberté de comportement, la population se trouvant toujours davantage surveillée, contrôlée, fichée. L'histoire ne montre-t-elle pas qu'en renforçant les pouvoirs du pouvoir, on diminue les libertés démocratiques des citoyens ? Les élus républicains que vous êtes ne peuvent y être insensibles.

    Ainsi, la puissance publique décréterait comment les gens doivent s'habiller dans la rue ! Notre pratique de l'engagement politique et militant nous conduit à nous interroger : comment contraindrez-vous les personnes à se soumettre à cette interdiction ? Une telle décision serait inapplicable et créerait des affrontements considérables. Le rôle du législateur n'est pas d'allumer des brûlots, mais de permettre à chacun de vivre en paix, selon ses choix et ses éventuelles convictions.

    Pour les libres penseurs, partisans du libre examen, le concept ne doit jamais précéder la preuve : nous récusons les acrobaties juridiques de ceux qui, voulant interdire la seule burqa, en viennent à inventer des catégories juridiques aussi fumeuses qu'inexistantes.

    Ainsi, certains tentent de remplacer les notions de « sphère publique » et de « sphère privée » – définies par les lois de 1901 et de 1905 – par la notion d’« espace public » et d’ « espace privé ». Cette tentative de substitution lexicale n'est pas neutre : le terme de « sphère » désigne une surface fermée, une étendue restreinte, alors que l’espace est par nature indéfini.

    En inventant la notion d'espace public, lieu où devrait s'appliquer la laïcité – uniquement pour les musulmanes –, on élargit tellement le principe de laïcité qu'on le rend inopérant. En étant partout, la laïcité ne serait plus nulle part. La laïcité est une frontière, garante de la liberté de conscience pour tous, qu’il ne faut pas abolir. Cela serait appliquer la définition théologique du Saint-Esprit à la nécessaire séparation des Églises et de l'État : « la circonférence est nulle part, le noyau partout et l'Esprit souffle où il veut ».

    La laïcité n'est ni une philosophie ni un art de vivre – elle s'apparenterait alors à une religion – mais un mode d'organisation politique des institutions. Elle vise, par la séparation des Églises et de l'État, à distinguer institutionnellement le domaine de l'administration et des services publics de celui de la vie privée des citoyens.

    La laïcité, en tant que principe politique d’organisation, s'applique aux institutions, non aux individus. Cette distinction, mise en œuvre par les lois de 1901 et de 1905, garantit la non-ingérence des conceptions métaphysiques dans le domaine public pour mieux garantir la liberté d'opinion et de comportement dans le domaine privé.

    Dans cette acception, il est républicain et laïque d'interdire tout signe d'appartenance religieux à l'école publique et pour les agents du service public – loi Goblet de 1886, loi de 1905, circulaires signées par Jean Zay en 1936 et 1937. En revanche, la loi n'a pas à dicter les modes vestimentaires dans le domaine privé, ou tout autre comportement, tant que ceux-ci ne représentent pas une menace pour la vie d'autrui.

    Une dernière précision : les libres penseurs, concernés par l'évolution sociale, prônent et revendiquent l'égalité des droits, y compris entre sexes. Nous estimons donc qu’il appartient aux femmes et à elles seules de déterminer leur comportement.

    Enfin, nous voudrions faire part de notre étonnement lorsque nous avons appris que la Ligue de l'enseignement et la Ligue des droits de l'homme ne seraient pas invitées par votre mission. Elles nous ont demandé de vous faire part de leur complète adhésion aux idées exprimées sur cette question par la Fédération nationale de la libre pensée.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire