• La Libre Pensée est aux côtés des syndicats qui défendent les intérêts et acquis des travailleurs

     

    Communiqué FNLP

     

    Télécharger « Tract 1er mai 2018.pdf »

     

    La Libre Pensée est aux côtés des syndicats qui

     

     

    défendent les intérêts et acquis des travailleurs

     

     

    En ce 1er Mai 2018, nous fêtons le combat séculaire de la classe ouvrière pour son émancipation totale, combat émancipateur marqué par l’événement de la Commune de Paris de 1871. De grandes dates ont marqué la lutte pour le progrès social et la conquête des acquis : 1936 et 1945 notamment. Si nous devons célébrer mai-juin 1968, c’est avant tout pour la grève générale qui s’est développée à partir du 13 mai 1968, jour qui a vu un million de travailleurs et de jeunes dans la rue coude à coude contre le pouvoir gaulliste et bonapartiste.

     

    Aujourd’hui, comme hier,

     

     

    il faut défendre les acquis ouvriers, démocratiques et laïques

     

    Dans son discours aux Bernardins, Emmanuel Macron a clairement indiqué qu’il entendait tout remettre en cause : « Je suis convaincu que les liens les plus indestructibles entre la nation française et le catholicisme se sont forgés dans ces moments où est vérifiée la valeur réelle des hommes et des femmes. Il n’est pas besoin de remonter aux bâtisseurs de cathédrales et à Jeanne d’Arc: lhistoire récente nous offre mille exemples, depuis lUnion Sacrée de 1914 jusquaux résistants de 40, des Justes aux refondateurs de la République, des Pères de lEurope aux inventeurs du syndicalisme moderne…. » 

     

    Tout le programme réactionnaire du Président de la République est ainsi résumé : Union nationale pour les OPEX (opérations militaires néocoloniales), la refondation encore plus bonapartiste et corporatiste des institutions de la Vème République, remettre en cause la laïcité de l’Ecole et de l’Etat, sauver l’Europe vaticane et amplifier la destruction des acquis sociaux avec l’aide des « syndicalistes modernes », en particulier de ceux qui accompagnent et signent tout ce que demandent gouvernement et patronat.

     

    Céder sur un acquis, c’est céder sur tous les acquis. Gagner sur un cas, c’est gagner pour une cause. C’est pourquoi, la Libre Pensée soutient tous les salariés qui agissent, par la grève et les manifestations pour défendre leurs droits, en particulier les cheminots qui défendent le service public.

     

    La République sera pleinement laïque,

     

    si elle est pleinement sociale !

     

     

     

    La Libre Pensée vous appelle à acquérir un document indispensable : « Syndicalisme et Laïcité » en téléchargeant avec ce lien : https://www.fnlp.fr/librairie/fr/accueil/98-syndicalisme-et-laicite.html

    La Libre Pensée est aux côtés des syndicats qui défendent les intérêts et acquis des travailleurs

    « Révision des lois sur la bioéthique : La Libre Pensée a été auditionnée par le Comité Consultatif National d’EthiqueCommuniqué des fédérations de la Libre Pensée de Meurthe et Moselle et de la Moselle 23 avril 2018 Ite, non jam missa est »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :