• Un communiqué de la LP84

    La Libre Pensée Vaucluse

    site départemental  http://librepensee84.fr/    tél. 06 31 08 95 10
     
     site national  http://www.fnlp.fr/    6 mars 2018



     

    250 élus de la région PACA inscrits à un colloque organisé
    par l’Eglise catholique du 11 au 14 mars au Vatican...
     

       
    Ce n'est pas aux contribuables de payer  
     leurs frais de transport et de séjour !
     

     
    « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte »
    (Article 2 de la loi du 9 décembre 1905)

     
     Respect de la loi de 1905 de Séparation des Eglises et de l’Etat !


     

     

    La Libre Pensée de Vaucluse a saisi le Préfet qui doit faire respecter la loi.    
    Le 5 mars 2017
    Monsieur le Préfet,

               
               Des citoyens de Bollène nous ont alertés sur la demande présentée par Madame le Maire de Bollène et adoptée par son Conseil municipal, réuni le 19 février 2018, d’une prise en charge par le budget de la commune de ses frais de transport et de séjour sur la base des frais réels, et éventuellement de ceux d’autres élus, pour « un colloque d’échanges, de travail et de débats sur l’engagement [des élus] au service des habitants », au Vatican, du 11 au 14 mars 2018, à « l’invitation à l’attention des élus locaux » lancée par « Monseigneur Cattenoz, archevêque d’Avignon » (cf. la délibération n° 5 en pièce jointe).

                Cette délibération du Conseil Municipal contrevient totalement à la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat de 1905 dont l’article 2 stipule que « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ». Ainsi, la loi interdit tout financement d’une participation individuelle, a fortiori celle du maire es-qualité, à une manifestation religieuse quelle qu’elle soit, comme d’en financer l’organisation.

     

                Nous vous demandons donc, Monsieur le Préfet, de bien vouloir rappeler Madame le Maire de Bollène à son obligation de respecter la loi de 1905 et de ne faire procéder, en conséquence, à aucune dépense communale, qu’il s’agisse de déplacement ou de séjour, en lien avec ce colloque au Vatican.
     
                 Monsieur l’Archevêque Pontier, président de la conférence des évêques de France, et Monsieur l’Archevêque d’Avignon ont appelé publiquement les élus de notre région à participer à ce colloque catholique qui, comme l’a expliqué le Chargé de communication du diocèse d’Avignon, comprend rien moins qu’une rencontre avec le Pape et se fixe de faire « découvrir le fonctionnement du Vatican », d’apporter « un éclairage dans la réflexion, des occasions de mieux connaître l’Eglise catholique » et d’avoir « des échanges sur l’engagement politique en général » (La Provence 31.01.2018)
      
                Une fois de plus, l’Eglise catholique feint d’ignorer qu’en raison de la Séparation des Eglises et de l’Etat les élus de la République ne peuvent pas participer es-qualité à ses manifestations, fussent-elles baptisées « colloque » ou « voyage d’étude ». Cependant, les élus, pour leur part, doivent respecter la loi.

     

                Aussi, nous vous demandons, Monsieur le Préfet, de rappeler aux élus de notre département, maires, conseillers municipaux et conseillers départementaux, qu’ils ne peuvent engager des fonds publics pour le financement d’activités de nature confessionnelle et que leur éventuelle participation à ce colloque au Vatican ne peut se faire qu’à titre privé, sur leurs propres deniers.
      
                Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de notre attachement à la laïcité institutionnelle.
    « Déclaration commune pour l’Aide Active à MourirINFO / Fédération Unie LP 34 / Meeting laïque départemental et unitaire »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :