• ACCUEIL LP04

     ACCUEIL LP04              La Libre Pensée est laïque, démocratique et sociale, c'est à dire qu'elle rejette, au nom de la dignité de la personne humaine, ce triple joug: le pouvoir abusif de l'autorité en matière religieuse, du privilège en matière politique et du capital en matière économique.
               
    - Congrès international de Rome de la libre pensée 1904 -
    (sous la présidence de Ferdinand Buisson) 
     
    ________________________________________________________
        
    ARISTIDE BRIAND, LIBRE-PENSEUR, RAPPORTEUR DE LA LOI DE 1905 A LA CHAMBRE

    ACCUEIL LP04              « Ce que veulent les Libres Penseurs, c’est que vous arrachiez à l’Église, le bouclier officiel derrière lequel elle peut s’abriter contre les efforts de la Pensée Libre ; ce qu’ils ont seulement le droit d’exiger, c’est que l’État les mette face à face avec l’Église pour lutter à armes égales pour pouvoir opposer enfin en combat loyal, la force de la Raison aux brutalités du dogme. » 

    ACCUEIL LP04              ___________________________________________________________________________________________________________

    « Il n'est point de vérité sacrée, c'est à dire interdite à la libre investigation de l'homme ; [...] seule compte la liberté souveraine de l'esprit ».          

      Jean Jaurès, libre penseur                            _____________________________________________________________________________________ACCUEIL LP04

    "L’État s'arrête où  commence la conscience"

    Francis de Pressensé

    __________________________________________                                                                                                  
     
    -Loi du 9 décembre 1905-
    concernant la séparation des Églises et de l’État.
    Article 1: La République assure la liberté de conscience.Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public. 
    Article 2: La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.  

    ___________________________________________________                                                             

    MEETING LAÏQUE Ste-TULLE

     Citoyennes, citoyens, TOUS A PARIS LE 5 DECEMBRE 2015! INSCRIVEZ-VOUS!

    REECOUTER LES INTERVENANTS: Meeting laïque 2013 à Sainte-Tulle

     

    ________________________________________________________

    ...la guerre est un crime!   Monument pacifiste  Victorin Maurel - Château-Arnoux (04)   

    ACCUEIL LP04              ACCUEIL LP04              ACCUEIL LP04                                           

  •  Avec la LP05 à Savines le lac (05) - le 9 juin 2016

      

    Vous avez dit laïcité ?...

     

    Clovis Hugues, libre penseur 05... 

     

     Avec la LP05 à Savines le lac (05) - le 9 juin 2016

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Affaire de l’UIT de Saint-Denis : 2 – 0

    « On peut tromper une partie du peuple, tout le temps et tout le peuple, une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple, tout le temps ».

    Abraham Lincoln - 1809-1865

    La Libre Pensée, dès qu’elle a été informée de « l’affaire de l’UIT de Saint-Denis » a dénoncé une manipulation menée par les réseaux proches de Manuel Valls. On était en plein dans un délit de « sale gueule ».

    Les faits sont têtus, les têtus sont défaits

    La décision du CNESER rétablit dans ses droits pleins et entiers notre ami Rachid Zouhhad, elle déboute ses dénonciateurs. Le Jugement de la Cour d’Appel condamne les diffamateurs du journal Marianne.

    Le Droit et la Justice sont passés.

    La Fédération nationale de la Libre Pensée publie ci-dessous le communiqué de SUPAUTONOME FO

    La Libre Pensée

    LE DOSSIER 

    Télécharger « IUT Saint Denis la LP informe.pdf »

    Télécharger « MARIANNE_JUG_COUR_APPEL_RECU_10_04_2018_20180409171500642.pdf »

    Télécharger « JUGEMENT_SD_CNESER_DECISION_P1_30_01_2018.pdf »

    Télécharger « JUGEMENT_SD_CNESER_DECISION_P2_30_01_2018.pdf »

    Télécharger « JUGEMENT_SD_CNESER_DECISION_P3_30_01_2018.pdf »

    Télécharger « Communiqué Rachid ZOUHHAD 20-05-18.docx »

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La Raison n°632 (juin 2018) bientôt chez nos abonnés

     

    L'Editorial

    Séparation, Réparation, Mobilisation

     

    Si juin fait la quantité, septembre fait la qualité. C'est un proverbe viticole. La qualité, c'est celle du vin. Dans le calendrier révolutionnaire cela pourrait donner : "Prairial fait l'abondance, fructidor fait l'excellence". En mai-juin se remplit le grain, vers septembre s'accumule le sucre. Ne faisons pas de pronostics sur fructidor, mais notre prairial est déjà gros de révoltes.

    La révolte est déjà sociale. Il est à prévoir qu'elle ait à défendre la loi de 1905 et ses acquis. La Raison de ce mois reproduit le communiqué de presse que nous avons publié après le discours d'Emmanuel Macron au Collège des Bernardins, à l'invitation de la Conférence des Evêques de France.

    Outre le caractère manifeste de reconnaissance d'un culte de sa démarche, en violation flagrante de l'article 2 de la loi de 1905, ses propos ne peuvent que révolter les laïques au plus profond de leurs convictions. Cela sonne comme une déclaration de guerre, comme un appel à la reconquête de l'espace public par une religion censée - une revendication qui a accompagné les batailles juridiques autour des symboles chrétiens dans les lieux publics - représenter les racines historiques du pays. Nous avons déjà écrit de nombreuses pages sur l'inanité ultra-droitière de cette revendication.

    Macron ose déplorer que le lien entre l'Eglise et l'Etat soit "abîmé". Depuis quand ?... sinon depuis qu'il a été rompu pour le plus grand bien de la liberté de conscience par les républicains, lors de la grande avancée laïque initiée à partir de 1880 par les audacieuses lois scolaires et parachevées parla loi de Séparation de 1905. Ce Président de la Ve République - république autoritaire dont un des premiers actes fut la sinistre loi Debré - invite la hiérarchie catholique ès-qualité à tenter de faire tourner la loi de l'histoire à l'envers. Il ne mesure peut-être pas l'attachement de la population à la laïcité institutionnelle. Il y a loin de la coupe aux lèvres, Monsieur Macron !

    Le Président de la République approuve les évêques dans leurs positions les plus réactionnaires vis à vis du droit des femmes, des couples de toute orientation sexuelle sur un terrain où se rejoignent la science, la médecine et le droit : celui de la révision de la loi de bioéthique. Là, il dévoile largement ses batteries. L'Eglise catholique s'inquiète, car même des institutions dans lesquelles elle s'est infiltrée depuis longtemps - parfois même avec la complicité des pouvoirs publics - comme le Comité Consultatif National d'Ethique (CCNE), fondé en 1984 sur une base de reconnaissance des "principales familles philosophiques de la nation", prennent des positions libérales (au sens propre du terme) sur des sujets comme la PMA, la GPA, la recherche sur l'embryon humain, la dignité de la fin de vie. Le CCNE a auditionné la Libre Pensée, l'ADMD et d'autres associations laïques et républicaines. L'Eglise n'a plus de certitude sur ce qui peut sortir de la consultation pourtant bien encadrée, sur la loi de Bioéthique. Le Conseil Economique Social et Environnemental (troisième chambre de la République) a émis un avis très avancé sur la fin de vie. Il a assuré la Libre pensée de son intention de l'auditionner sur les problèmes de l’embryon.Une triple pression, scientifique, médicale et populaire demande la révision de la loi - une des plus restrictives d'Europe dans un pays fondé sur la laïcité - dans un sens de libéralisation indépendante des prêches de l'Eglise catholique.

    Macron la rassure, et emboîte son discours sur "la protection des plus faibles en début et fin de vie" dans celui des prêtres qui, envers et contre toute rationalité, voudraient que l'embryon dès sa conception soit une "personne". L'Eglise a en effet dogmatisé le "fait" que l'âme immortelle entre dans l'ovocyte avec le spermatozoïde. Macron renchérit : "J’entends l’Église lorsqu’elle se montre rigoureuse sur les fondations humaines de toute évolution technique. J’entends votre voix lorsqu’elle nous invite à ne rien réduire à cet agir technique dont vous avez parfaitement montré les limites. [...] J’entends aussi ce souci de savoir conjuguer la filiation avec les projets que des parents peuvent avoir pour leurs enfants. »

    Mais je ne veux pas paraphraser notre communiqué. Vous verrez, chers lecteurs, comment il se termine. Nous sommes à la veille d'un affrontement considérable pour la défense de la loi de 1905, nous le savons, nous nous y préparons.

    Jean-Sébastien PIERRE, Président de la Fédération Nationale

     

    La Couverture :

     

     

    Le Sommaire :

     

     

    Pour vous abonner par voie postale :

    10 n° : 25€    20n° : 45€

    Paiement de l'étranger : 27€

    envoyer un chèque à l'ordre La Libre Pensée Fédération nationale des Libres Penseurs : 10 rue des Fossés-St-Jacques 75005 Paris

    Pour vous abonner en ligne :

    Librairie de la FNLP

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Après le droit au divorce et  le mariage pour tous ; pour le droit

    à l‘IVG, le 8ème amendement est abrogé en Irlande :

     

    Une nouvelle éclatante victoire

     

    du peuple irlandais.

     

    Après le droit au divorce et  le mariage pour tous ; pour le droit à l‘IVG, le 8ème amendement est abrogé en Irlande :     Une nouvelle éclatante victoire du peuple irlandais.

    La Fédération nationale de la Libre Pensée se félicite de l’éclatante victoire du OUI, à plus de 66%, au référendum organisé le vendredi 25 mai 2018, en vue d’abroger le 8ème amendement de la Constitution de la République d’Irlande qui prohibait de fait tout avortement en protégeant « l’enfant à naître » au nom de son droit à la vie « égal à celui de la mère». L’avortement, passible de la prison à vie entre 1861 et 2013, et de 14 ans de détention depuis, va ainsi être légalisé en Irlande.

     

    Le projet de loi publié avant le référendum prévoit que l’IVG pourra être pratiquée sans justification pendant les douze premières semaines de grossesse ; jusqu’à vingt-quatre semaines en cas de risque grave pour la santé de la mère ; et ensuite seulement en cas d’anomalie fœtale.

     

    La Libre Pensée adresse ses salutations les plus fraternelles au peuple de toute l’Irlande, à toutes les organisations démocratiques, de droit des femmes, aux associations laïques, humanistes, athées, qui ont œuvré pour qu’un tel résultat soit enfin possible.

     

    Une nouvelle fois, le peuple irlandais s’est prononcé.

     Une nouvelle fois, l’Eglise catholique a subi une défaite. 

     

    LIRE LA SUITE:

    Après le droit au divorce et  le mariage pour tous ; pour le droit à l‘IVG, le 8ème amendement est abrogé en Irlande :     Une nouvelle éclatante victoire du peuple irlandais.

    Télécharger « Irlande mai 2018.pdf »

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Tous à Abbeville le 30 juin !

     

    Pour la défense de la loi de 1905 de Séparation

    des Églises et de l’État :
     
    Tous à Abbeville (Oise)
     
    Devant le monument en hommage au Chevalier de la Barre
     
    Le samedi 30 juin 2018 à 15H
     
     
    Il ne faut pas être grand clerc pour s’apercevoir qu’un mauvais coup se prépare contre la loi du 9 décembre 1905 de Séparation des Églises et de l’État. Même si le gouvernement Macron/Philippe s’abrite derrière un rideau de fumée, les faits se suffisent à eux-mêmes :
    Le 22 septembre 2017, à l’Hôtel de ville de Paris, le Président de la République a honoré le 500e anniversaire de la Réforme devant le parterre « Protestants 2017 ».
    Le 9 mars 2018, il a aussi honoré le diner du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France.
    Le 9 avril 2018, il a prononcé un discours à l’invitation de la Conférence des Évêques catholiques de France, au Collège des Bernardins, où il s’est prononcé pour « la réparation du lien abimé » entre l’Église catholique et l’État.
    Il ne cesse de pousser ses pions pour organiser le culte musulman, ce qui, en vertu de la loi de 1905, n’est pas dans les attributions de l’État. Rappelons-nous ce que disait à l’été 2016, celui qui allait devenir son ministre des comptes publics, Gérald Darmanin : « Il faut un concordat avec l’Islam »
    Et pour couronner le tout, en juin 2018, Emmanuel Macron ira à Rome pour recevoir le titre de proto-chanoine d’honneur de Saint-Jean-de-Latran, marquant ainsi la déférente subordination de l’État français au Vatican. Comme tous ceux avant qui ont reçu l’étole, il pliera le genou devant le pape.
    Qui peut croire que tous ces événements n’ont pas un lien entre eux et qu’il s’agit du produit du hasard ?
    Un mauvais coup se prépare contre la laïcité. Il s’agit de mobiliser les laïques et leurs associations pour empêcher cette forfaiture. La Fédération nationale de la Libre Pensée a été à l’initiative en décembre 2016 de l’Appel des laïques qui a rassemblé, dans une très grande diversité, le mouvement laïque.
     
    APPEL DES LAÏQUES
    Pour le respect de la laïcité
    C’est peu de dire que la laïcité va mal : malmenée, manipulée, vilipendée, on n’ose plus s’affirmer laïque par peur des amalgames et des contresens. Principe de paix, elle serait devenue sujet de discorde. Principe d’unité par-delà les différences, on lui assigne des fins identitaires.
    L’extrême-droite, de tradition pourtant antilaïque depuis toujours, veut s’approprier le mot pour mieux distiller son venin xénophobe. Hier les juifs, les arabes, aujourd’hui les musulmans. On ne peut se réclamer de la laïcité quand on soutient les prières de rue quand il s’agit de l’église Sainte Rita mais qu’on les condamne quand elles se font aux abords des mosquées. On n’est pas laïque, quand on se fait le porte-parole des discours les plus réactionnaires du Vatican en appelant à la suppression du Planning familial.
    Non, l’Islam ne serait pas par nature plus hermétique aujourd’hui à la laïcité que ne l’était le culte catholique en 1905. La laïcité n’a pas à s’adapter à une religion, de même qu’aucun croyant ne peut réclamer de droits particuliers. La République est séparée des religions, elle n’a pas à organiser les cultes.

    Nous, militants laïques, par-delà parfois des divergences d’analyse, en appelons à la constitution d’un front commun autour des fondements de la laïcité républicaine, telle que définie par la loi de 1905. Être laïque, c’est reconnaître que l’État assure en même temps la liberté de conscience - croyant et non croyant - et le libre exercice des cultes. Être laïque, c’est affirmer que l’État ne doit reconnaître, salarier ou subventionner aucun culte. Par conséquent la République ne tranche pas parmi les cultes plus ou moins respectables : elle demeure indifférente dans la seule limite du respect de l’ordre public et des lois communes.

    Ses Élus et représentants doivent conserver cette neutralité dans leurs fonctions. La République ne juge personne selon ses croyances ou appartenances présumées. Elle accorde à l’École publique la noble mission d’instruire les enfants : c’est par conséquent à elle que l’État doit accorder les fonds nécessaires aux défis que porte l’École aujourd’hui.

    Nous, militants de la cause laïque, appelons à la plus grande vigilance contre toute tentative de détourner la laïcité de ses objectifs. En cette date anniversaire de la loi de 1905, nous en appelons au respect plein et entier de ses principes fondateurs. La laïcité organise l’espace public et donne sens à la citoyenneté républicaine qui garantit la démocratie. Ce n’est ni une police de la pensée, ni une option philosophique parmi d’autres valeurs particulières.

    La loi de 1905 est une loi de liberté qui permet toutes les autres libertés. Elle doit donc être préservée.

     

    Cet Appel, lancé, à l’initiative de la Libre Pensée, à l’occasion de l’anniversaire en 2016 de la loi du 9 décembre 1905 a recueilli plus de 10 000 signataires de la quasi-totalité du mouvement laïque dans sa diversité associative, syndicale, mutualiste et politique. Il n’y avait pas eu un tel rassemblement depuis l’adoption du Serment de Vincennes de juin. Rejoignez-nous !

     

    Le rassemblement de la Libre Pensée à Abbeville sera la première étape de la mobilisation pour faire échouer les attaques contre la loi de 1905.

    Venez nombreux pour la défense de la laïcité !

    Les associations laïques amies sont invitées à y venir et à y prendre la parole.

    Tous à Abbeville, le 30 juin 2018 à 15H!

    Avec Nicole Aurigny, vice-Présidente de la Libre Pensée

    Paris, le 26 mai 2018

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La Libre Pensée était invitée par l'ANACR 04 - Mesdames Françoise Besson et Eliane Mévouillon - , au lieu-dit "Brigadel- Cabanon rouge", commune de Puimichel (04), pour l'inauguration de la stèle en hommage aux résistants 1939-45.

    Pour la Libre Pensée, le CNR ( Comité National de la Résistance) dans la vague révolutionnaire de 1945... a rétabli les bases de la République indivisible, sociale et laïque après son odieuse suppression par Pétain et sa "divine surprise" nommée "Révolution nationale" , au service de la bête immonde (B.Brecht) nazie. 

    26 Mai 18 : Résistance 1939-1945 (CNR) ... 2018

    26 Mai 18 : Résistance 1939-1945 (CNR) ... 2018

    26 Mai 18 : Résistance 1939-1945 (CNR) ... 2018

    26 Mai 18 : Résistance 1939-1945 (CNR) ... 201826 Mai 18 : Résistance 1939-1945 (CNR) ... 2018 

     André Laurent Robert Maestracci ,

    ancien Résistants (04), entre Asse, Bléone et Durance

    26 Mai 18 : Résistance 1939-1945 (CNR) ... 2018

    26 Mai 18 : Résistance 1939-1945 (CNR) ... 2018 

    ____________________________________________________________________________________________________________________

    Extrait de l'appel de l'ANACR 04 : 

    Le 27 Mai,
    Journée nationale de la Résistance 

     Il y a 75 ans, le 27 mai 1943, dans Paris occupé depuis près de trois ans, quadrillé par l’armée nazie avec le concours des forces de répression du régime collaborateur avec l’occupant que présidait Pétain, et sur les murs duquel, comme sur ceux d’autres villes de France, étaient apposées, avec une sinistre régularité, des affiches bilingues annonçant l’exécution de patriotes, que désormais la population appelait «les Résistants», les représentants de huit mouvements de Résistance, de six partis politiques résistants et des deux centrales syndicales clandestines se réunissaient, 48 rue du Four, autour de Jean Moulin, initiateur de la rencontre.

    (...)

          Même si ses participants n’en avaient pas alors pleinement conscience, ils vivaient un moment historique : à l’issue de cette réunion allait naître sous la présidence de Jean Moulin le Conseil National de la Résistance (CNR), événement de portée considérable puisqu’il coordonnait dans le combat commun toutes les forces de la Résistance jusque-là dispersées, qu’il allait ouvrir la voie à l’unification au sein des Forces Françaises de I’intérieur (FFI) des différentes structures militaires de la Résistance, permettre la mise en place des Comités locaux et départementaux de la Libération, et conduire à l’élaboration du Programme du Conseil National de la Résistance.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Discours de Christophe Bitaud de la CAN de la Fédération nationale de la Libre Pensée

    Au Mur des Fédérés de la Commune de Paris 1er mai 2018 -

    Comme il est tradition maintenant, la Libre Pensée était présente devant le Mur des Fédérés le 1er mai, avec les organisations syndicales ouvrières se réclamant de la Charte d’Amiens.

    Sous la Présidence de Jacques Girod, responsable de l’Union départementale de la CGT-Force Ouvrière de Paris, ont pris la parole : Valérie Lesage, Secretaire général de l’URIF-CGT, Michel Galin, Secrétaire général de l’URIF-FSU et Gabriel Gaudy, Secrétaire général de l’URIF-FO. L’UNEF était également présente. 

     

    Télécharger « Discours du 1er mai 2018.pdf » 

     

    Discours de Christophe Bitaud de la CAN de la Fédération nationale de la Libre Pensée Au Mur des Fédérés de la Commune de Paris 1er mai 2018

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Publications

    Le vent se lève

    La Raison n°631 (mai2018) chez nos abonnés

     

    L'édito du président Jean-Sébastien Pierre,

    J'emprunte ce titre à un célèbre film de Ken Loach. Qu’il en soit remercié. "En avril, ne te découvre pas d'un fil, en mai fais ce qu'il te plait". Pour poursuivre l'adaptation républicaine des dictons populaires, je vous propose : "En germinal, garde ta cape hivernale, en floréal, comme te plaira te dévoile". Nous sommes au printemps depuis le 19 ventôse, journée d'équinoxe propice aux tempêtes. Les grèves ont commencé contre le gouvernement Macron qui, après avoir ravagé le Baccalauréat comme premier grade universitaire et imposé ses plans antisociaux par voie d'ordonnances, s'attaque aux acquis des fonctionnaires et, en particulier, des cheminots. A l'heure où j'écris ces lignes, je ne peux savoir quelles formes, ni quelles dimensions prendra la révolte populaire. La Libre Pensée, fidèle à sa nature sociale, soutient évidemment toute forme de résistance. Ce numéro de floréal an 227 ne manque pas de contenu. J'en extrais quelques points saillants, et, comme chaque fois que l'on fait un choix, celui-ci peut être taxé d'arbitraire, c'est un risque à prendre.

    La Raison revient sur le colloque Havemann qui a déjà fait l'objet du dossier de notre numéro précédent. Ses Actes, disponibles auprès de notre librairie, font état de discussions philosophiques au sein des sciences de la nature et même en celui des mathématiques. Au cœur du débat, est la question d'un mode de pensée dialectique en sciences. La dialectique est, à l'origine, l'art du dialogue, l'art du débat. La philosophie, dite moderne, a basé beaucoup de ses principes sur la contradiction. Certains matérialistes, très sincères, contestent vivement l'utilisation de ce concept. Certains proclament que toute philosophie qui admet la contradiction est incohérente. Cependant, la science contemporaine s'y heurte en permanence et le réel lui-même prend des apparences terriblement contradictoires. C'est le cas notamment de la physique quantique, mais également de la théorie de l'évolution. Si le principe du tiers exclu permet de construire une logique formelle d'une considérable efficacité - elle est à l'œuvre dans toutes les techniques numériques, - elle vole en éclat devant la complexité du réel. Comment traiter alors le contradictoire ? Havemann propose des réponses, d'autres, non moins libres penseurs, en apportent d'autres, c'est un moment de cette confrontation que vous trouverez dans ces Actes.

    Les suites du 7e congrès de l'AILP ne cessent d'alimenter nos colonnes, et la discussion internationale se poursuit et s'amplifie. Ce mois-ci, vous aurez de passionnantes nouvelles de Pologne, à travers le congrès de la laïcité qui s'y est tenu, dans un pays dont l'Eglise catholique entend faire un fief féodal avec le plein consentement d'un gouvernement des plus réactionnaires. Les droits des femmes, déjà sévèrement restreints, seraient ramenés à un niveau de régression incroyable. Nous avions salué chaleureusement la fondation de la Libre Pensée de Tunisie, et voilà que son Président est victime d'une agression absolument odieuse. Michael Nugent, Président d'Atheist Ireland donne une interview fort dense où il nous entretient de deux des combats de son association : le premier contre l'instruction religieuse (catholique !) obligatoire et le second dans sa lutte, comme en Pologne et dans d'autres pays, pour l'IVG. En rapport avec cette situation irlandaise, nous publions une chronique du film "les Magdalena sisters" qui, à travers le
    drame vécu par de jeunes femmes "filles-mères" comme l'on disait naguère, nous rappelle aussi celui du couvent de Tuam. Nous avons également un message de l'Uruguay, la laïcité est une revendication qui progresse !

    On aurait tort, je pense, de sourire à l’article sur la Lutte des classes au Vatican, car nous faisons état d'un mouvement pour la dignité du travail chez les religieuses qui pourrait s'étendre à nombre de congrégations. Oui, les femmes religieuses sont traitées comme des esclaves par l'Eglise catholique. Oui, un mouvement de révolte nait au sein même du Vatican. La Libre Pensée soutient tous les mouvements de révolte pour une vie plus digne. En quoi le palais papal pourrait-il être, sous prétexte religieux, un territoire de non-droit ?

    Vous verrez également que nous avons été reçus par le Conseil National Consultatif d'Ethique. Nous avons toujours contesté la nature même de cet organisme, mais nous tenions à être entendus. Sur tous les sujets traités par la loi dite de bioéthique, nous avons des propositions qui vont toujours dans le sens de disposer librement de son corps, de sa sexualité et de sa vie. Cela fait partie du combat contre les Eglises. Nos propositions ont été consignées et notre documentation, maintenant abondante, a été fournie. Nous verrons prochainement à quelles sirènes répond l'action du gouvernement et du Parlement.

    Jean-Sébastien PIERRE

    Président de la Fédération Nationale de la Libre Pensée

     

    La Couverture

     

     

    Le Sommaire :

     

     

    Pour vous abonner par voie postale :

    • 10 n° : 25€
    • 20n° : 45€
    • Paiement de l'étranger : 27€

    envoyer un chèque à l'ordre La Libre Pensée Fédération nationale des Libres Penseurs : 10rue des Fossés-St-Jacques 75005 Paris

     

    Pour vous abonner en ligne :

     

    Librairie de la FNLP

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Selon la méthode de la Libre Pensée,

    à partir des textes et des faits, faites votre propre jugement!

    Discours de Christian Eyshen le 7 avril au meeting unitaire de Montpellier

    Télécharger « Discours à Montpellier.rtf »

     

    LIRE AUSSI:

    http://librepensee04.eklablog.com/succes-du-meeting-laique-unitaire-du-7-avril-a-montpellier-a142476886

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique