• Réponse de la LP04 à Sophie de Byzance, "copte laïque"

    Réponse LP04 à Sophie de Byzance, copte laïque

    Pour la liberté de conscience absolue sur toute la planète !  

    La Libre Pensée qui comprend en son sein des athées, des agnostiques et des déistes, n’accorde à aucune religion un signe positif ou négatif. 

    Elle les rejette toutes parce qu'elle rejette tous les dogmes. 

    C’est malgré les religions et les violences communautaristes ( guerres de conquêtes, procès en inquisition, pogroms, autodafés, croisades etc…) qu’elles engendrent qu’ont pu se constituer des civilisations remarquables dont la civilisation dite « arabo-musulmane » qui a transmis en son temps l’héritage humaniste de la pensée antique grecque à l'Europe et au monde entier. 

    On peut dire la même chose de la Renaissance européenne alors que les civilisations indiennes d’Amérique étaient exterminées au nom de la suprématie de la religion catholique romaine et que les bûchers de l’inquisition ne cessaient d’exterminer la fine fleur de l’humanité et réduisaient au silence les plus grands scientifiques de l'époque, Copernic, Galilée, des croyants pourtant. 

    Faut-il rappeler que c’est des religieux eux-mêmes - pouvait-il en être autrement d’ailleurs?- qu’est venue la contestation des dogmes arrachant des îlots de liberté de conscience, au compte de l’humanité entière, séparant religion et raison comme Tertullien, Abélard, Averroès, Occam, Lüther, Müntzer, Bruno, Spinoza…Meslier....la liste étant trop longue de ces classés souvent comme hérétiques et persécutés. 

    La Libre Pensée parce qu’elle est antidogmatique ne se privera jamais de railler, de critiquer, de moquer les religions et leurs clergés pour celles qui en ont un. Elle accepte d'ailleurs la critique et la raillerie envers elle-même, pourvu que la liberté de conscience absolue y trouve son compte. 

    Il en est tout autrement des croyants qu’elle n’attaque jamais personnellement. 

    D’ailleurs, faut-il le préciser, les Libres penseurs n’invectivent et n’insultent jamais les croyants*

    Dans un pays laïque, où Eglises et Etat sont séparés, les croyants vivent en paix. 

    La liberté de conscience - le droit de croire, de ne pas croire ou de ne plus croire - assure aux croyants la meilleure protection contre les persécutions, les discriminations, les menées communautaristes. 

    La Loi de 1905 en atteste quand bien même son application est menacée de toutes parts aujourd'hui. 

    Alors, Sophie, vous qui vous dites copte laïque, vous trouverez chez les Libres penseurs les meilleurs alliés pour défendre votre liberté de conscience et donc votre liberté d’avoir la religion de votre choix et de pouvoir la pratiquer dans la sphère privée. 

    La raison et les Lumières avancent ici, mais reculent là, alors qu’elles semblaient acquises définitivement. 

    Une tâche énorme est devant nous: notamment, l’Association Internationale de la Libre Pensée, proclamée en août 2011 à Oslo, prépare les 13 et 14 avril 2012 à Beyrouth, un colloque « Religion et laïcité ». 

    Bien que vous n'ayez laissé aucune adresse pour la réponse, je vous invite à venir en discuter dans nos conférences où vous serez la bienvenue et où le débat libre, antidogmatique et contradictoire est préconisé en permanence, car notre bien commun le plus précieux à vous croyants et à nous libres penseurs, c'est la fragile liberté de conscience absolue à laquelle tous les peuples aspirent. 

                              Sinedeo 

    *Les Libres penseurs n’utilisent le mot « bâtard » que pour désigner un pain de fantaisie pesant une ½ livre, évitant l’autre sens aux relents quelque peu racistes et eugénistes vulgaires, en tout cas en France. 

    « LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE MAIRE DE MANOSQUE Congrès national de la Libre Pensée à Ste-Tulle (19-23/08/12) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :