• Une correspondance avec l'inquisition ou la "milice" ou bien les 2...


    -------- Message original --------
    Objet : Pour satisfaire une fois pour toute votre demande
    De : Wu Shen 无神 <wushen@wanadoo.fr>
    À : Vallerie <do.vallerie@orange.fr>
    Cc :


    Monsieur,
     
    Permettez moi de m’étonner qu’un élu municipal de St Malo, donc un élu de la république, confonde, avec une telle trivialité, les “like”, “j’aime”, “j’aime pas”,“oui”, “non” , ''pour'', ''contre''et autres substituts à la pensée discursive et intelligente qu’on trouve à foison sur les forums des médias, avec le suffrage universel républicain arraché et instauré de haute lutte par le peuple français dont vous prétendez vous faire le “champion” dans vos courriels, ceci par ses révolutions: 1789, 1793, 1830, 1848, 1871, 1945...
     
    Oui, Monsieur, la défense de la laïcité, de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat, devrait être considérée , j’accepte l’expression, comme une “mission supérieure”, je dirais plutôt comme un''devoir civique'' pour tous les citoyens et pour leurs mandataires qui se réclament de la république de façon conséquente. La res publica est la garantie du respect de notre liberté de conscience, de toutes nos libertés individuelles, notre bien commun à tous et hors d’elle point de salut (civique!).
     
    Le suffrage universel, révèle et c’est un fait, (pas un avatar de forums sociaux) que la démocratie et la république sont foulées du pied par nombre d’élus de tous bords qui notamment rejettent la laïcité institutionnelle, dont l’article 28 de la loi de 1905, ni caduc, ni obsolète comme ils aimeraient que le devienne cette loi de concorde qui nous a donné plus d’un siècle de paix civile.
    Plus de 75% d’abstention en Moselle au 1er tour des législatives, mêmes partielles, cette consultation montre l’ampleur du crime contre le peuple souverain, contraint de s’abstenir très massivement.
     
    Concernant la tradition de la crèche que vous semblez affectionner par-dessus tout, même dans la sphère publique, permettez-moi également de vous suggérer celle, édifiante, de la St Barthélémy, ce sublime égorgement de masse “à la daech”, celle des “dragonnades royales” pour éradiquer les portions du peuple qui ne pensent pas comme le Souverain,  ou encore celle des croisades comme celle contre les albigeois avec à leur tête, un certain Amaury qui proclamait avant de rougir son épée du sang d’innocents, femmes, vieillards et enfants compris : “Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens”. Tenez, pourquoi pas le retour à l’œuvre historique de la congrégration de la foi, le St office, la sainte inquisition, qui permettait de faire tuer son voisin, par simple dénonciation, après le protocole obligé de la torture au chevalet, au brodequin, par le bûcher (“à petit feu” ou d’une seule fournée de bois, au choix), la scie, la roue et toutes autres réjouissances dont les siècles de domination religieuse et royale de droit divin ont agrémenté la vie quotidienne de notre peuple-sujet. 1789 a mis fin à ce genre de pratiques, me direz-vous, mais: Ah! tradition quand tu nous tiens!
    Je peux vous dresser une liste de traditions tout aussi enthousiasmantes et revigorantes pour l’intelligence, la douceur et le divertissement de nos contemporains, à loisir si vous le désirez.

     Mais, Monsieur, revenons à nos moutons, la crèche, partout, où bon vous semble. Ok! Sauf dans les collectivités publiques!

    Désolé pour vous que ce petit texte, l’art 28, ait provoqué un tel émoi chez les patrices de l’Eglise romaine au point d’en faire un “buzz” médiatique qui vous a fait entreprendre une telle correspondance avec la Libre Pensée que vous exécrez, je l'ai bien compris... mon Dieu, quelle épreuve pour vous et quel courage!
    Les hommes en robe pourpre ont réussi leur coup. De même, les fétichistes des traditions qui s’assoient allègrement sur les principes républicains quand “tel est leur bon vouloir” seigneurial.
    Nous ne nous en plaindrons pas, car cela a au moins permis , passés les délires, travestissements de mauvaise foi, caricatures, injures et menaces, de remettre l’actualité de loi de 1905 au centre des réflexions chez tous nos concitoyens. Un tel émoi n'a d'égal que la peur panique de ceux qui prétendent vouloir faire tourner la roue de l'histoire à l'envers.
     
    J’ai utilisé à dessein votre mode rhétorique. Cependant, dois-je vous préciser que mes propos relèvent de l’humour, ce qui ne semble pas être le naturel de vos conversations.
    Monsieur,  à vous lire, je constate qu'on ne peut discuter avec vous, c’est comme ça.
     
    Serviteur!
     
    Wu Shen
     
     
     ________________________________________________________________________

    Subject: tr: Investis d'une mission supérieure ?
    > Message du 14/12/14 19:44
    > De : "Vallerie" <do.vallerie@orange.fr>
    > A : librepensee04@orange.fr, librepensee19@laposte.net, libre.pensee@wanadoo.fr
    > Copie à :
    > Objet : Investis d'une mission supérieure ?
    >
    > Messieurs ,
    > Je réponds au mail que la FNLP viens de m'envoyer (moi au moins je réponds )
    >
    > Les élus de la républiques sont élus alors que vous vous êtes auto proclamés défenseurs d'un ordre laïque, que vous souhaiteriez voir opposé à l'histoire de notre nation et plus globalement de l'Occident chrétien.
    > Votre réthorique est pitoyable et absurde, quand plus de 71 pour cent des français vous désapprouvent, suivis en cela par la quasi totalité des élus .Vous êtes donc de facto virtuellement hors la loi ..il suffirait d'une consultation...
    > Vous utilisez la loi de 1905 pour assouvir vos envies dévorantes de pouvoir, alliées à celles d'imposer vos points de vue nauséabonds.
    > Vous êtes les représentants de l'idéologie bolchevique passéiste, qui n'avait d'autre objectif que renverser notre civilisation millénaire, par la destruction et le meurtre à grande échelle , sous des prétexte d'égalité, de liberté et de fraternité .Ces prétextes dévoyés, utilisés à des fins politiques revanchardes, ont conduit aux plus grands massacres de l'humanité , aux côtés desquels les abominations d'Hitler n'ont été qu'un petit aperçu des atrocités que peuvent faire des hommes qui se croient investis de missions supérieures .
    > Arrêtez vos dangereuses plaisanteries, le peuple français n'en veut pas.
    >

    « Demande de droit de réponse d'un Libre Penseur de Manosque à un article de Jean-Luc Icard paru dans HPI de ce vendrediHPI 16 -12 - 2014 J.L. Icard vs C.Testanière »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :